Ça fait longtemps…

J’ai delaissé mon blog ces derniers temps, pour cause des journées aussi éprouvantes qu’interessantes au bureau, avec des responsabilités élargies, un programme intense et des rencontres toujours enrichissantes.

Bangalore est toujours incroyable, en perpétuelle évolution. Les routes deviennent praticables, les immeubles poussent comme champigons après une belle ondée normande, et il ne se passe rarement une semaine sans une découverte d’un nouveau restaurant ou d’un bar branché.

L’Inde, même si elle apparaît un havre dans cette crise internationale, commence à souffrir des evenements de ces derniers mois.

Le turn over du bureau est suspendu, et les équipes se soudent jour après jour.Probablement un effet de la crise, les fanatiques religieux se font de plus en plus présents, chassant les couples illégitimes qui se tiennent la main dans la rue, ou menaçant ceux qui oseraient fêter la saint Valentin. Le contre poids d’une démocratie souvent atone et pour le moins gangrenée par la corruption se réveille alors, et j’ai assisté à de nombreuses manifestations contre ces fanatiques. Fanatiques qui reculent, preuve s’il en était besoin du caractère politique de leurs actions.

Bref, bref, tout va bien, mais il est probable que je continue encore un peu à vous faire des infidélités bloguesques.

Merci pour votre patience et à très très bientôt.

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste