Je ne suis pas si vieux que ça

Le matin, première chose en me levant: vérifier les mails

J’écoute des podcasts en me rasant, puis revue d’une cinquantaine de blogs, via Google reader.
La revue de e-presse se poursuit dans le rickshaw sur mon Blackberry et s’achève lorsque mon ordinateur du bureau a démarré et que je peux d’un œil vérifier mes mails, et d’un autre finir d’assimiler les nouvelles du jour.
Bref, tout cela pour dire que la communication sur des médias en ligne occupent une grande partie de la journée.
Oui mais voila. On se dit toujours que sa génération va être dépassée, et qu’un jour, le qualificatif de “has been” technologique remplacera celui de “early adopter” qui faisait notre fierté dans la force de l’age.
Et bien, chers lecteurs internautes, j’ai failli atteindre ce stade et il s’en est fallut de peu.

L’évolution naturelle des choses veut qu’on passe du plus simple au plus compliqué, de l’unicellulaire à un être complexe.
Passer du SMS a l’email par exemple… non c’est une mauvaise illustration, celle là même qui faillit me faire chuter…
Je veux parler de Twitter, un service Internet qui commence à prendre de l’ampleur et auquel, avant les évènements de Mumbai, je ne comprenais rien.

Twitter (la petite fenêtre en haut à droite du blog) est un service de “micro blogging”. Le principe est simple. Vous avez, comme pour les sms, 141 caractères pour vous exprimer. Pas un de plus. Soyez concis, précis, et rapides.
Les utilisateurs s’expriment sur des canaux qu’on peut suivre par des mots clefs, comme “Mumbai” par exemple, et ce sur le moteur de recherche Twitter search.
Et le résultat, est redoutablement efficace. Imaginez une agence de presse de plusieurs milliers de correspondants qui donnent en temps réel des informations. Ça ne remplace pas la force d’analyse des journalistes, mais l’AFP et Reuters vont devoir revoir leur organisation, et peut être leur façon de travailler.
Bien entendu, c’est un fouillis indescriptible, mais une source fantastique d’information, avec tous les dangers que cela peut comporter.

Dans mon secteur d’activité, le marketing, Twitter, ou le micro blogging est peu ou pas utilisé, probablement par ignorance. C’est pourtant un vecteur extrêmement puissant de “buzz”.

Alors, entre deux articles sur Blogalore, venez sur le site et suivez mes Twitts !

Et Carla dans tout ça ?
Outsourcing ou World Sourcing ?