Mariage indien

Après onze mois ici, il était temps d’assister à ce qui est un des moments les plus traditionnels de la vie des indiens. Deux des membres de l’agence se mariaient samedi, à l’Arya Smaja Mandir, un des temples dédié à Shiva du sud de Bangalore et j’ai eu la chance d’y avoir été invité.

J’ai voulu en un premier temps en savoir un peu plus sur les rituels qui allaient avoir lieu mais impossible et pour cause, chaque “secte” ou courant de l’Hindouisme, comporte ses propres traditions. Il y a donc plus de deux mille façons de se marier ici.
C’est généralement la religion de la future épouse qui est choisi pour des cérémonies qui peuvent durer jusqu’à sept jours. Samedi, ce n’est cependant qu’à une heure de rituels touchants et plein de ferveur à laquelle nous eûmes le droit.
L’assistance n’est pas tenue de rester sagement assise comme en Europe; les gens téléphonent, discutent, sortent boire un verre et reviennent s’assoir avec tout le naturel que ce pays de libertés offre.
J’en ai profité pour me faire traduire presque in extenso ce que le prêtre disait sans avoir l’impression de gêner l’assistance.
Mis à part de nombreuses grappes de fleurs, le temple n’offre que peu d’ornementation. La grande pièce, illuminée par des néons, ressemble à une salle des fêtes des plus communes. Les mariés et leurs parents se placent sur une sorte de scène sous un dai de fleurs blanches et orange qui forme l’enceinte sacrée au sein de laquelle le mariage sera célébré.
Pendant une heure, les rituels de deux à trois minutes se succèdent. Purification de l’air, vœux des époux, marche en cercle autour du feu, bénédictions des parents, et les mariés partagent une pâte à base de ghee* et de miel censée apporter le bonheur au couple.
Le prêtre, tout au long de la cérémonie, rappelle à chacun ses devoirs et responsabilités, axés autour d’un respect mutuel, de la paix et de l’assistance mutuelle au sein du couple. Ces conseils de Vie avec un grand V sont entrecoupés de chants magnifiques que le maitre de cérémonie récite en sanskrit.
Enfin, les amis et la famille se rapprochent des mariés, et leur lancent des fleurs en reprenant en cœur la bénédiction nuptiale.

Pour ce qui est de l’après cérémonie, le reste de la journée s’est déroulée “à l’indienne” avec un déjeuner lors duquel les gens venaient et partaient, pas de discours, une après midi sans beaucoup d’activités, et une soirée sympathique avec une vingtaines de personnes tout au plus… mais la “vraie” soirée doit avoir lieu en Septembre prochain… Je vous raconterai!!

*Le ghee est une préparation à base de beurre. Celui-ci est cuit au bain marie jusqu’à complète évaporation de l’eau. C’est un met sacré utilisé dans beaucoup de plats.

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste