On se demande…

Joie et bonheur, chères lectrices et fidèles lecteurs, voila le retour tant attendu de la série On se demande…

Qui a dit que Bangalore était polluée ??

En neuf ans, la pollution a doublé, passant de 1,1 millions de tonnes de CO2 émis par an à plus de 2.3
>> Les moustachus, férus de records en tous genres attendent avec impatience les Nano de monsieur Tata (cf articles précédant ici) pour améliorer encore ce score.

La tour la plus haute du monde sera bangalori…

Reléguant Dubai au rang de ville de hobbits. Le bâtiment aura 560m de hauteur.
>>Une pensée aux futurs ouvriers qui, rappelons le, travaillent sans grue et devront monter les matériaux à pied

My husband is rich

A une soirée organisée par une des filles du bureau, une invitée voyant l’appartement plutôt luxueux s’est écriée “I hope my father will marry me to a rich man who will have this kind of appartment“.
>> Il est vrai que le système de hauts parleurs Bose était parfait…

C’est possible !

En Inde, si vous êtes catholique, le divorce est interdit, comme la polygamie. Si vous êtes musulman, le tout est permis sous réserve de l’acceptation de la première épouse. Et les athées ont tous les droits
>> Mmm, est il temps de changer de confession ?

Négociation salariale Bangalori style

La compétition acharnée entre les entreprises d’informatiques et télécommunications atteint des sommets.
Pour éviter un turnover catastrophique (qui atteint pas loin de 25% dans ces secteurs), les salaires augmentent de 15 à 20% par an.
>> Sachant que le salaire moyen est 5 fois inférieur à celui de la France, dans combien de temps un petit moustachu sera-t-il payé aussi bien avenue George V qu’à M.G. road ?
Une kingfisher offerte au premier qui répond.

“Sarko to keep date with Taj”

C’est le titre du nouvel article du Times of India, décidément très en verve en ce moment à l’égard du petit Nicolas.
Un petit passage, pour le plaisir : ” Sarkozy isn’t particularly bothered any longer by the niceties of Indian protocol. Taj he wants, and Taj he will get.
Frankly, it’s the least he can get, considering he’s being denied the pleasures of a truly successful visit in substantive terms.”
>> Rien à ajouter si ce n’est que même si les anglais sont partis, leur humour est bien resté.
Le reste de l’article est visible ici.

L’essence est chère..

Mais les rickshaws, toujours en pointe ont trouvé la solution…

Sont forts ces moustachus quand même..

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste