Retour de diner

Je viens de rentrer à la maison, après un diner dans un endroit appelé ‘The beach”, sur 100 feet road, avec un sol en sable comme vous pouvez vous en douter, et des tubes des années 80 qui m’ont rappelé bien des souvenirs. Longues discussions littéraires et historiques avec mon binome Vikram puis plus politiques avec un des ses amis, journaliste à l’Economic Times.

Là où ça devient croquiniolesque comme disait mon grand père, c’est le retour en rickshaw.
Comme d’hab, le chauffeur m’assure connaitre le chemin… puis me laisse dans un endroit désert de Bangalore en m’assurant que finalement, il ne savait pas où était ma rue… Nuit noire et rue déserte, je tâche de me dire que toute expérience est bonne à prendre, et j’ai fini par trouver un rickshaw qui connaissait la route.

Superbe spectacle dans une petite ruelle, une procession à Marie, avec un autel portatif tout illuminé de guirlandes multicolores que traine avec dévotion une trentaine d’indiens. A l’avant du groupe, un orchestre habillé à la mode “Sgt. Pepper” se préparait à jouer.
Le tout surveillé par deux policiers débonnaires.

Une belle conclusion à cette journée de boulot.

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste