Bull temple – Lal Bagh – Commercial street

Magnifique journée à Bangalore, 30 degrés sous un soleil radieux, peu de traffic, et avec en tête l’espérance et l’impatience de découvrir de nouvelles images.

Première halte dans un des temples les plus réputés de la ville, le Bull temple
45 minutes de rickshaw en traversant notamment le sordide City market, qui a perdu la magie que je lui avait trouvé la derniere fois, arborant ses ruelles sales et sombres, pour arriver dans le quartier sud de la ville, beaucoup plus dégagé que ceux du nord, grandes artères qui réspirent entre de nombreux morceaux de forets et jardins hiératiques.

Bull Temple

Nous passons avec deux expats que j’ai rencontré ici, sous un porche en pierre entièrement sculpté pour arriver à un petit temple au sein duquel trône la sculpture noire et jaune d’un taureau de trois mètres de haut taillée dans un monolithe.
On en fait le tour dans une athmosphère humide et fraiche accompagnée par un vieux moine tout décati dans sa toge blanche, nous parlant en hindi, persuadé je pense que nous comprenions.
En sortant, nous avons traversé un bout de foret dans lequel retentissait des cris qui me semblaient être de singes.
N’en voyant pas, j’ai levé la tête pour m’apercevoir avec un mélange de fascination et d’horreur que des centaines de chauve souris d’une trentaine de centimètres de longs faisaient tranquillement la sieste en échangeant probablement des nouvelles de leurs familles.
Ce vacarme ajouté à la crainte de les voir venir nous sussurer des confidences dans le creux de l’oreille, nous a fait acclerer le pas pour sortir de là.

Le Lal Bagh

Quelques minutes plus tard, nous voila au sein d’un jardin magnifique, le Lal Bagh, appelé le jardin de rubis pour ces collections de roses et de fleurs pourpres. Il a été fondé au XVIIIe siècle et regorge de petits jardins de bonsai, de buis taillés dans des formes d’animaux et d’arbres centenaires dont les branches balayent avec douceur l’herbe grasse de ce mois de septembre.
En son centre, se trouve la glass house construite pour la visite de la reine d’Angletterre. On se balade autour d’un grand lac calme qui tranche vraiment agréablement de l’athmosphère polluée et embouteillée de la ville. Un petit Central Park en somme !

Commercial street

Troisième étape de la journée, Commercial street, près de MG road.
Une succession de rues ou se mélangent les magasins de vetements colorés, des vendeurs de fruits, des étales d’épices et des temples en tous genre.
Les odeurs chatouilles les narines, les couleurs remplissent les pupilles, et les bruits incessants saoulent dans un tourbillon d’Inde nos oreilles avides d’un monde décidément plus fascinant chaque jour !

Ce soir pot avec tous les expatriés français au bar 13th floor sur MG road.

Quel bonheur !!!!

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste