Courses de Noel

A J -5 de la quille annuelle, il a fallut se soumettre au traditionnel marathon sous-un-soleil-de-plomb de l’achat des cadeaux.

Ce qui fut dit fut fait, et c’est samedi matin que je me dirigeait vers Commercial street, bazar poussiéreux s’il en est, et que vous connaissez bien si vous suivez ce blog depuis longtemps.

Il m’a fallut chercher un modèle spécifique de boucles d’oreilles, commande ferme d’une haute autorité parisienne, et j’ai donc eu la chance de visiter chacune des petites échoppes de la rue, avec succès d’ailleurs.

Comme pour tout ici, une dose de patience est indispensable pour arriver à ses fins, et c’est à l’avant dernière boutique que j’ai trouvé les dites boucles.

Tout cela pour vous dire, chers lecteurs, que j’ai eu le droit à une vingtaine de version de “Petit Papa Noël” et d’une dizaine de “Douce Nuit” pendant la journée. Le tout était accompagné de décorations colorées et tout à fait identiques aux nôtres.

J’ai fini par m’échouer dans une boutique de décorations de Noël totalement surréalistes, dans laquelle les boules et les guirlandes côtoyaient des sapins en plastique de deux mètres (pas de confères sous nos latitudes…).

Et Carla dans tout ça ?
Outsourcing ou World Sourcing ?