Le monde est injuste

Fin de semaine à Bangalore

Et oui, le monde est injuste. Je pars demain matin pour les plages de Goa, pour mon petit resto “chez Antonio” pour prendre mon petit dej les pieds dans le sable… J’y reste jusqu’à lundi et je viens d’apprendre que mardi est ferié ici…

En attendant, la semaine fut productive, riche en politiques en tout genre. Schématiquement, il faut s’occuper de la base des gens de l’agence, dont la principale caractéristique est la soumission (professionnelle j’entends, pas la peine de faire des remarques scabreuses) et ne pas oublier le haut de la pyramide dont la prétention est l’arme de prédilection. Et au milieu de tout ça, lutter contre le turn over, un cout caché particulièrement important ici.

Sinon, je me refonds de plus en plus dans la vie indienne, illustrée par la maxime, “A chaque jour une nouvelle aventure, des nouveaux problèmes, mais avec un peu de volonté, on finit par y arriver”.
Hier, ma moto calait tous les 10m et je me suis retrouvé dans les embouteillages avec la courroie d’embrayage qui a quasiment lâché. Du coup, je suis descendu de moto, et mon pied gauche a atterri directement dans la production locale et fécale d’une des vaches sacrées de la ville. Le tout sous l’œil hilare de ma passagère arrière et entouré par les klaxons des moustachus motorisés.
Bref, on a fini par arriver à l’agence et le soir, la bullet s’en est docilement allée au garage.

Autre découverte, sous les toits des immeubles environnants mon bureau, ces gigantesques ruches sauvages. Preuve en est que l’air n’est pas tant pollué que ca. J’espère néanmoins être assez loin si un jour de grand vent, elles se détachent…
Passage par les bons restos de la ville avec les gens de l’équipe européenne qui sont là cette semaine. Le Not too spicy a repris du service.Bien, c’était juste une toute petite mise à jour.

Bon weekend à tous !

Au dessus de l’Iran
En voiture les moustachus !