Un début de matinée un peu “groumpf” et une bonne journée

La journée avait plutôt bien commencé

Un coup de fil de Guillaume et Sarah qui vont essayer de venir à Bangalore début octobre, faisant un crochet sympathique dans leur tour du monde ( pour ceux & celles qui en veulent un aperçu, voir leur site ici)
Je les attends avec impatience, qu’on puisse se prendre des bières, qu’ils me racontent leurs voyages, les rencontres qu’ils ont faites.
Retrouver des potes à l’autre bout du monde, comme JP & Rocio nous l’ont offert lors de leur mariage au Costa Rica, sont des moments précieux.
Guillaume pourra aussi me donner un cours de moto pour que je puisse enfin sortir la Enfield qui dort gentiment dans le jardin de la maison et que m’a laissé Gilles, le français qui m’a permis de vivre dans mon palace.

Cette nouvelle me booste, et c’est bien parce que je m’engourdis. Je tache chaque jour de regarder bien, de me secouer mais je sens que le train train de la vie reprend doucement le dessus.
Et puis j’ai rêvé de Panam cette nuit, et je peux vous dire que ça fait bizarre de passer la nuit à marcher boulevard Saint Germain et de se réveiller soudainement à Bangalore.
Une drôle de sensation d’avoir été devant une vitrine sans pouvoir toucher ce qu’il y a à l’intérieur. Et il me reste des fragments du rêve ce matin au bureau, dont je n’arrive pas à me débarrasser.

Bon, le fait d’avoir écrit ce petit mot m’a remis un peu d’aplomb. A l’attaque !!

Et on termine par le proverbe hindou du jour :

“Si les chats portaient des gants ils n’attraperaient pas de souris.”

Vous en pensez quoi ?

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste