À qui était décerné le curry d’or ?

Pendant que le reste du monde célébrait son cinéma à Cannes, la crème de la crème (à dire avec un accent d’Inde du sud) des acteurs bollywoodiens avaient rendez-vous à Bangkok pour le “International Indian Film Academy awards“.
La famille le clan Bachchan (Amitabh le père, Abhishek le fils, et Aishwarya la belle fille) a remporté de nombreuses statues.

bachchan

Et comme l’Inde était reine, au lieu d’arriver simplement en black tie, les hôtes de la soirée, Boman Irani ont fait une entrée en scène sur deux grands éléphants.
A noter que le film culte de tous les expatriés ici, Om Shanti Om a remporté de nombreux prix et que la -très- jolie actrice Deepika Padukone, qui joue le rôle de Shanti, a été sacrée meilleur espoir féminin.
Il est bien entendu que Shah Rukh Khan, l’étoile absolue du cinéma indien est reparti avec une dizaines de prix.
Il y a eu des chansons, des danses, un acteur arrivant sur un skate board entouré de danseuses, des éléphants donc, du strass, des beautés, et 500 prestigieux invités qui sont rentrés dans la salle en passant sur un tapis vert et non rouge, pour rappeler le thème de l’environnement que l’évenement mettait à l’honneur.

Alors les cannois, en prendriez-vous de la graine pour l’année prochaine ?

Nota: La photo de l’article a été prise à Rolland Garros. Les Bachchan père et fils étaient venu assister à des matchs. A noter la classe totale des deux indiens. Je cours me faire faire un trois pièce pour la finale de l’Euro…

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste