Delhi plus cher que NYC, et l’Inde aussi ecolo que la France

Une des images récurrentes que j’ai donné de l’Inde en France était que lorsque l’on passe dans une rue de Bangalore, et que l’on y revient trois semaine plus tard, il est probable qu’un immeuble ou deux ait été construit pendant ce temps…
Au delà de mes racines un temps soit peu marseillaises, il est vrai que ce pays est d’une vitalité incroyable et que quelques semaines en France et en Europe font un peu oublier ce rythme.

Deux nouvelles montrent une nouvelle fois combien l’Inde se rapproche de l’Occident

Le Time of India relate ce matin qu’un magasin de Delhi est loué Rs 1,209,000 soit 19 120 euros et ce pour 133 sq feet (12 mètres carrés). Pour la même surface, le prix de la location sur la 5e avenue est de Rs 1,015,000 soit 16 000 euros, à Hong Kong (Causeway Bay) de Rs 980,000 soit 15 500 euros, et Avenue des Champs Elysees de Rs 625,000 soit 9 900 euros.

Qui a parlé de crise de l’immobilier ?

Si vous suivez le blog depuis un certain temps, vous n’avez pu manquer les nombreux articles sur la pollution du pays, de ces poubelles sauvages dans les rues, et des sacs en plastiques qui n’en finissent pas de s’accrocher aux arbres, donnant un faux air de noël en plein été aux villes indiennes.
Et bien la municipalité de Dehli après celle de Mumbai en 2005 a interdit l’usage de sac en plastique, avec pour les contrevenants, une possible amende de 1500 euros et cinq ans d’emprisonnement.
Reste à savoir si la règle sera respectée mais il semble que l’écologie, a fortiori si elle peut être source de profit économiques dans les 10 ans à venir comme l’a laissé entendre Obama, ne peut qu’intéresser un pays dont l’ambition est à moyen terme de devenir l’une des très grandes puissances mondiales…. A moins qu’elle ne le soit déjà ?

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste