Patience et impatience

Patience hier soir, quand j’ai dû rentrer plus tôt de mon bureau pour attendre le garagiste spécialiste es-Enfileld qui devait venir jeter un coup d’œil à la bestiole rétive au démarrage.
“Devait” parce qu’à 19h40 quand je l’ai appelé pour lui dire que j’attendais toujours, il m’a dit qu’il arrivait à 20h30 / 21h… et qu’il n’est bien sûr jamais venu.
Il m’a promis de passer aujourd’hui, mais ma propension à la crédulité miraculeuse est en baisse constante depuis mon arrivée ici.

Patience aussi quand mes juniors au boulot me posent des questions tellement basiques que je me demande comment ils n’ont fait qu’aussi peu de bévues depuis trois mois.

Patience enfin quand le diner que j’ai commandé hier soir avec spécifié “non spicy” a fait monter la température de la pièce rien qu’en ouvrant les boites et brulé au dix neuvième degré ma trachée, pourtant habituée au massala..

Mais Impatience de vous voir tous, 19 jours et je suis à Panam, dans le froid et la pluie.
Je vais tacher de vous apporter un chouia de soleil indien

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste