Sont fort quand même..

Hier soir, en allant chercher ma moto, et après avoir négocié durement avec eux, je suis monté dans un des rickshaw stationnant devant le bureau. Un autre driver a grimpé à l’arrière avec moi profitant de la course pour aller chercher son auto.
On a commencé à bavasser et je me suis plaint, comme à chaque fois, de la propension maladive des membres de leur congrégation à vouloir soutirer un peu plus d’argent à chaque occidental qui passe.
Mais contrairement à l’habitude, la conversation ne s’est pas arrêtée là.
Les deux drivers ont commencé à parler prix de l’essence, taux de change roupie / euro / dollar, des marchés asiatiques qui grimpent, du Dow Jones qui ne va pas fort.
Puis ils m’ont raconté les problèmes de corruptions à Bangalore, le fait que la moitié de la ville appartenait à des politiciens peu recommandables et enfin les problème de pollution et d’environnement.
Impressionné, vraiment je l’ai été.
Sans être des spécialistes, ces deux types avaient une vision claire de l’économie… Si même les drivers de rickshaw s’y mettent… je ne donne pas cher de notre peau !

Pour faire un lien avec l’article d’hier sur la nano de Tata, mes deux camarades m’ont dit qu’une auto, entendez un rickshaw vaut un lak et 80 000 rp, soit presque deux nano ! Ca les désespère même si “Tata is a very good company, very generous”.. Pas eu le temps d’en savoir plus sur ce point, j’étais arrivé..
70 roupies à payer.

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste