Treve hivernale

Tout d’abord, je voudrais remercier tous ceux et celles qui ont m’ont envoyé des messages après les évènements de Bombay.
Bangalore est à trois cent kilomètres de Mumbai, mais l’onde de choc est arrivée jusqu’ici.La vie a beau avoir repris, les indiens ont été blessés profondément.
En lisant les journaux “étrangers”, j’ai eu, nous avons eu, le sentiment que le monde pensait à une attaque contre lui, dans un endroit quelconque, et que finalement, l’important était de voir ces expatriés rentrer chez eux.
Ne voyez pas là une quelconque dénégation de la souffrance qu’ils ont vécue, mais il me semble qu’on aurait pu un peu plus parler de l’Inde.
Voila donc, tout va bien ici, l’Inde, comme elle le fait d’une façon incroyable, ploie mais ne rompt pas. Et c’est pour cela qu’on l’aime.

Je vais m’arrêter un peu, bloguer au fil de l’eau, et ce jusqu’à Noël
La décision de rester ou non n’est toujours pas entérinée au bureau, et la période est celle du dernier “coup de collier” de l’année…

Salut à tous et à toutes et à très bientot.

Et Carla dans tout ça ?
Outsourcing ou World Sourcing ?