Vendredi 13 ou la superstition en terres indiennes

Comme vous avez pu le lire tout au long de ce blog, les indiens sont un peuple fervent, quelle que soit la religion que leur famille a embrassée.
Les églises sont bondées le dimanche, les temples régulièrement visités et les appels du muezzine entendus avec passion par la communauté musulmane. Les différentes fêtes religieuses sont aussi le théâtre de liesse populaires particulièrement impressionnantes (voir la catégorie “religions” dans la barre latérale).
Mais qui dit ferveur religieuse, dit aussi forte présence de superstitions et conséquences parfois dramatiques.

Dans l’Etat d’Assam, au nord du Bhutan, la chasse aux sorcières est toujours d’actualité et hier, quatre membres d’une même famille, accusés de sorcellerie et d’avoir jeté un sort à un autre habitant du village, ont été lapidés puis brulés vifs dans la forêt voisine.
Selon le site de la BBC, quelques 500 personnes ont été assassinées pour des motifs similaires ces dernières années.
Toujours selon la même source, les orginies de ces actions punitives sont sociales et religieuses mais aussi économiques.
Les membres des tributs Santhal originaires du centre de l’Inde et emmenées dans ces régions par les anglais pour travailler dans les plantations de thé ont une peur ancestrale des sorcières en tout genre. L’extrême pauvreté ainsi que l’isolement dans lesquelles vivent ces groupes ethniques ne font que renforcer cette haine de l’étranger. Il faut ajouter que ces meurtres sont aussi l’illustration d’une lutte sans merci pour l’acquisition de terres cultivables.

J’ai souvenir que mon pater nous racontait, lors de son arrivée en Normandie, les superstitions fortement implantées dont certaines faisaient froid dans le dos. Et il y a quelques années, lorsque les dents de mes soeurettes poussaient, une voisine avait absolument insisté pour leur faire porter autour du cou un petit sac en cuir contenant… une dent de taupe, censée combattre la douleur….

Je n’irai pas jusqu’à dire que Normandie / Assam, même combat, mais cela me donne des idées quant à l’écriture d’un livre comparatif des superstitions en France et en Inde…

Et vous les expatriés en Inde, vous avez rencontré d’autres formes de superstions ?

Bon vendredi 13 à tous, et excellent weekend !

Au dessus de l’Iran
Le monde est injuste